Chrétiens en Ubaye

Silence!

Silence !

Mgr Pascal N’Koué, archevêque de Parakou, a accordé un long entretien très intéressant au sujet de la liturgie 

Le mystère fait appel à la transcendance divine. Il nous impose d’emblée le silence extérieur et intérieur. Or nos lieux de culte sont devenus des lieux de bavardage, des lieux d’excitation festive, d’exhibition des  modes vestimentaires extravagantes, des lieux de décorations profanes, des lieux où même prêtres et évêques se lèvent pour prendre des photos, au lieu d’être des lieux de silence et de méditation, de rencontre intime avec la Présence du Seigneur, de  recueillement et de contemplation. En tout cas, le Dieu invisible, Esprit d’Amour, parle en silence. Lui-même n’est pas seulement silencieux, Il est silence. Et pour l’entendre, il faut entrer en silence. (…) nous confondons liturgies vivantes et célébrations bruyantes. Nous avons mal compris l’expression “participation active”. Elle est comprise dans le sens extérieur et superficiel.